FaceBook   YouTube  
English
Produits d'elevage apiculture
Produits d’élevage
Vente Matériel
Informations techniques apiculture
Infos Techniques
Miels & Cie apiculture
Miels & Cie
Accueil > Infos Techniques > Introduction des reines > Introduction des reines vierges

L'introduction des reines vierges

Réussir l’introduction d’une reine vierge est une opération difficile. L’acceptation est plus aléatoire que celle des cellules royales ou des reines fécondées.

Quelques techniques d’introduction des reines vierges

Nous vous présentons ici quelques unes de nos façons d’opérer, selon les besoins de la saison et en fonction du type de la colonie receveuse.

Comment introduire une reine vierge dans un paquet d’abeilles ?

C’est certainement la technique la plus sûre. Celles qui offre le meilleur taux de succès, du niveau de ceux obtenus avec des reines fécondées.
- en paquet d’abeilles, il n’y a pas d’élevage possible et les abeilles accueillent très facilement la reine vierge.

Cas de l’introduction des reines vierges lors du remplissage des nuclei de fécondation

Dans notre cas, nous n’utilisons que les nuclei Kieler. Voici comment nous procédons :

  • Verser l’équivalent d’un pot de miel de 500g rempli d’abeilles dans le nucleus,
  • Introduire la reine vierge directement dans la grappe,
  • Fermer le nuc et le placer 3 à 4 nuits dans un local très frais,
  • Déplacer les nuclei à la tombée de la nuit sur votre emplacement de fécondation, et ouvrir la trappe.
  • Vérifier la ponte et l’état des réserves deux semaines plus tard.

Comment introduire une reine vierge dans une colonie bourdonneuse ?

Paradoxalement, les colonies orphelines, avec de vieilles (voire très vieilles) abeilles, acceptent beaucoup mieux les reines vierges que les reines fécondées...

  • Préalablement, secouer tous les cadres d’abeilles à une dizaine de mètres de la ruche pour faire tomber la (les) abeille(s) pondeuse(s) [1].
  • Retirer les accompagnatrices de la cagette, poser la cagette sur les têtes de cadres, et casser la languette d’accès au candi,
  • Retourner un nourrisseur couvre-cadre pour faire un espace clos au-dessus du corps,
  • 48 heures plus tard, vérifiez délicatement [2] que la reine ait bien été libérée. Si non, faites coulisser la glissière de la cagette pour ouvrir grand l’accès au candi sans que la reine ne puisse sortir directement,
  • Vérifier la ponte et l’état des réserves deux semaines plus tard.

Comment introduire une reine vierge dans un essaim

C’est de loin la technique la plus aléatoire. Par moment nous obtenons de très bons taux d’acceptation, parfois c’est à peine du 50% ...
Nous obtenons plus de régularité sur le taux d’acceptation des reines vierges, lorsque l’on parvient à orpheliner la colonie receveuse pendant au moins 9 jours. Passer 9 jours, les abeilles n’ont plus de possibilité d’élevage.

  • Au minimum 9 jours avant de recevoir la reine vierge , préparez dans une ruchette, un essaim avec 2 cadres de couvain (ouvert et operculé) + 1 cadre de réserve.
  • Déplacer la ruchette d’une cinquantaine de mètre pour éliminer les vielles abeilles. Les butineuses retourneront à la ruche mère.
  • Avant réception de la reine vierge, détruire toutes les cellules ... sans en oublier aucune !
  • A réception de la cagette, retirer les accompagnatrices. Casser a languette d’accès au candi puis poser la cagette sur les têtes de cadres. Retournez un nourrisseur couvre-cadre pour faire un espace clos au-dessus du corps.
  • 48 heures plus tard, vérifiez délicatement [2] que la reine a bien été libérée. Si non, faites coulisser la glissière de la cagette pour ouvrir grand l’accès au candi sans que la reine ne puisse sortir directement,
  • Vérifier la ponte et l’état des réserves deux semaines plus tard.





Autres articles à consulter sur l’introduction des reines

- Introduction de reine vierge dans un essaim artificiel, par Didier Delecroix,
- Introduction des reines, par Doug McCutcheon et al,
- Introduction des reines, par Gilles Fert
- Introduction d’une reine pas à pas, par Gilles Fert



[1Avec les reines vierges, nous ne prenons pas toujours cette précaution pourtant utile !

[2sans choquer la ruche à l’ouverture pour éviter l’emballement de la reine